Gueules

Gueules est l'une de mes dernières séries. Je l'ai réalisée avec la retoucheuse Delphine Deguilhem, et la maquilleuse Olivia Duhamel. L'idée était de faire poser des gens beaux, avec de vraies "gueules", avec des poses charmeuses, qui contrastent avec le côté défiguré. Chaque portrait, car ce sont des portraits avant tout, représente une défiguration différente ; du coup de hache, à la grande brûlée en passant par "heroes" pour ceux qui reconnaitrons. On a ensuite décidé de les intégrer sur des fonds d'ambiance qui voulaient toujours dire quelque chose pour moi. La grande brûlée par exemple pose devant l'un de mes cafés préférés de cette époque là et qui avait brûlé à cette période. C'était un petit hommage au "connetable" où je passais régulièrement mes fins de soirées. L'auréole christique et les polas géants étaient les touches finales pour ajouter au côté kitch. On a bien penser à les tirer sur des matières très épaisses et d'arrondir la haut pour donner un côté pièrre tombale et les exposer posées sur des cercueils. idée amusante et macabre.

Techniquement, les portraits ont été shooté en argentique au Hasselblad, puis scanné en haute définition, puis retouchés volontairement en forçant la retouche beauté. On a shooté les polas et les fond à part directement au 5dMark2.